hocho couteaux traditionnels japonais

hocho couteaux traditionnels japonais

hocho est le nom pour appeler les couteaux traditionnels japonais. Fabriqués par des maitres artisans avec de l’acier en haute teneur de carbone, ils sont les héritiers des sabres du japon ancien. Nous pouvons dire que se sont les meilleurs couteaux du monde ! un tranchant et une précision inégalable ! Pour la cuisine japonaise il faut  posséder 3 sortes de couteaux au moins : DEBA (couteaux à lame pointue pour nettoyer les poissons ou la viande) NAKIRI (couteau à lame carrée pour les légumes) YANAGIBA (couteaux à lame en forme de feuille de saule pour lever des petits filets très fins). Nous verrons toutes les spécificités de chaque couteaux dans des articles ultérieurs. il existe aussi un couteau plus récent appelé  SANTOKU (3 joyaux) qui sert aussi bien pour couper le poisson que la viande ou les légumes. A bientot, O beshimi.

 

fin de saison de shiso…

fin de saison de shiso…

Fin de la saison du shiso, en effet l’air commence à se rafraîchir, il y’a moins de luminosité. La plante sentant ce changement a commencé à faire ses fleurs et va bientôt perdre ses feuilles. Venez profiter des dernières feuilles de shiso de la saison qui ont été cultivées en pleine terre et mûries au soleil ! Nous vous rappelons que cette plante aime la chaleur estivale, elle sera de nouveau disponible pour la fin du printemps prochain jusqu’au début de l’automne. O beshimi.

ninja meshi

ninja meshi

ninja meshi : menu ninja !

Nous vous proposons pour cette semaine un menu ninja basé sur les aliments noirs riches en antioxydants et s’inspirant de la dietetique de ces hommesdes periodes passées. Nous allons oublier la doctrine et l’entrainement qui sont beaucoup trop vastes, et nous focaliser sur le domaine du régime alimentaire des »shinobi » (nom ancien des ninja) élevé en veritable science… tout dabord ils étaient végetariens, avec une base importante en proteines végetales ( tofu, graines, haricots), consomaient beaucoup de soupe et légumes ainsi que du riz brun uniquement.

Voici un menu traditionel complet de cette époque (variant en fonction des saisons) : – soupe miso et tofu, -tsukemono (légumes saumuré), -sansai(légumes de montagne) , shiitake (champignon riche en proteine) genmai et kuro mame(riz brun accompagné de haricots noirs). Lors d’interventions speciales ils avaient déja élaboré des rations de survie sous forme de produits deshydratés contenus dans de petits tubes de bambous ainsi que des boulettes étanchant la soif…

Yoko vous propose 2 menus en hommage de ces hommes du passé, leur région traditionelle étant proche de Kyoto dans le Kansai nous utilisons du canard (car « la rivière des canards traverse la ville : kamogawa) des aliments de couleur noire pour leurs antioxydants : sésame noir, haricots noir, sarrasin, riz noir…sachez toutefois que les vetements ninja n’étaient pas noirs mais plutot gris, indigo ou brun car ils se fondent mieux dans la nuit,  la silouette étant moins repérable… Venez vous inspirer de la force des ninja, venez ressentir le souffle de l’ancien Japon !

 

 

nihon hambag

nihon hambag

nihon hambag : Ce plat est la version japonaise du célèbre « hamburger ». A la place du pain nous utilisons du riz, la viande est composée de filet de porc ainsi que de cote de boeuf qui sont hachés ( pour le filet de porc qui sert à faire les escalopes pour tonkatsu : les parties étant trop petites, concernant le boeuf les petits morceaux ne pouvant faire une pièce à tailler) ; assaisoné avec des champignons shiitaké et du gingembre. Le « ketchup »est remplacé par une sauce à base de prunes. Une pincée de filaments de radis blanc accompagne en garniture. Nous estimons que ce plat est plus léger et plus équilibré qu’un hamburger classique, il est composé de plus de légumes, la viande est plus maigre, et le paint brioché est remplacé par le riz. De plus nous accompagnons toujours ce plat d’une soupe à base de légumes ou d’une salade composée. O Beshimi.

NEGI, Ciboule japonaise

NEGI, Ciboule japonaise

Les Negi, ciboule ou cébette japonaise est une plante de la famille  des Amaryllidacées au goût plus doux que l’oignon ou l’échalote. Nous faisons pousser nos plants à la Colle sur Loup dans une parcelle de jardin bio ; pas de produits ni d’engrais chimiques. Les brins de negi viennent souvent relever et décorer nos plats et sont un élement important dans la cuisine japonaise. Voici quelques valeurs nutritives contenues dans ce légume : Protéines, Magnésium, Potassium, Calcium, Fer, Vitamines A, D, C B1 et B6 ; sans oublier un nombre important de fibres (pouvant etre vu lors de la coupe du negi). Pour conclure, nous pouvons dire que les negi sont aussi beaux que délicieux et bons pour la santé ; nous sommes très fiers et satisfait de l’utiliser et vous en faire profiter sur nos plats. Un bienfait de la nature ! O Beshimi.

 

Pin It on Pinterest