ramen du restaurant YOKO

ramen du restaurant YOKO

Chers clients, nous tirons profit de notre récente fabrication de gyoza pour proposer une

dernière fois nos nouilles ramen au bouillon de sauce soja. Nous avons en effet profité pour réaliser un peu de

raviolis wonton à mijoter en meme temps que les gyozas à sauter…

Ce sera vraiment la dernière production avant le retour de l’automne.

Permettez nous de vous proposer l’ajout d’un oeuf mollet dans votre plat pour plus d’onctuosité !

O beshimi, chef du restaurant YOKO

goma tori ごま とり : poulet au sésame

goma tori ごま とり : poulet au sésame

goma tori ごま とり poulet au sésame : Le printemps est la saison des petits pois, nous proposons en plat du jour du poulet au sésame blanc, accompagné de riz aux petits pois.

C’est un très bon mélange, la sauce sésame faite maison est composée de pate de sésame blanche pure, saké, mirin, sauce soja et d’un peu de vinaigre de riz ; le filet de poulet jaune est sauté puis déglacé avec cette sauce maison ; puis nous dressons l’ensemble avec du riz blanc japonais aux petits pois.

Sur le plan diététique, l’association de légumineuses (petits pois) et céréales (riz) est très bon ; les graines de sésame aussi sont intéressantes pour la santé.

Nous utilisons de la viande de qualité d’origine française.

O beshimi.

reouverture du restaurant YOKO

reouverture du restaurant YOKO

Bonjour,

La rénovation de notre extraction s’est bien déroulée !

Le restaurant peut ouvrir à nouveau !

Nous proposons en suggestion, pour acceuillir notre nouvel équipement, une fondue de beuf qui sera la dernière

avant la prochaine saison d’automne hiver.

Au plaisir de vous servir au restaurant YOKO !

suki don すき 丼 : fondue de boeuf

suki don すき 丼 : fondue de boeuf

suki don すき 丼 : fondue japonaise de boeuf variante du sukiyaki (すき焼き) ;

ou vous pouvez cuire les ingredients que vous souhaitez (lamelles de boeuf, légumes et champignons) dans un sukiyaki-nabe (marmite en fonte pour sukiyaki) gorgé de sauce warishita, placé an centre de la table.

Vous trempez ensuite vos aliments cuits dans un petit bol contenant un oeuf cru battu et dégustez en accompagnant de riz blanc.

Cette recette est originaire de la région du kanto (Tokyo) et varie de celle du kansai (Kyoto) ou les légumes et la sauce warishita sont beaucoup moins présents.

Le suki don est une variante du sukiyaki, les meme ingrédients sont déjà cuits pour vous et servis sur du riz japonais, prenant la saveur de ceux ci, en bol donburi.

Traditionnellement il n’existait au Japon quasiment aucune coutume de consommation de viande de mammifère (du à l’arrivée du boudhisme, du végetarisme et du respect de la vie). En particulier pendant la période d’Edo, manger de la viande était considéré comme impur et tabou.

Cette nouvelle coutume se transmis par les premiers résidents occidentaux, à partir de l’ouverture du port de Yokohama en 1859.

L’apparition du « sukiyaki » est l’une des premières manifestations de cette recente culture de consommation gastronomique de viande de bœuf.

Il s’agit d’une recette comprenant essentiellement des tranches minces de viande de bœuf, grillées et cuites dans une marmite à fond plat avec des légumes, des champignons shiitake, du tôfu et quelques autres ingrédients.

Ce plat est mijoté sur un foyer portatif posé sur une table, chacun cuisant les ingrédients de sa préference de la façon qu’il désire en les plongeant dans un oeuf cru battu avant de les déguster.

Nous vous proposons la version individuelle du  « sukiyaki » avec le suki don (le suki yaki présenté dans un donburi sur un lit de riz blanc). Nous fabriquons ce plat uniquement pendant la saison fraiche ; alors venez découvrir et apprecier notre suki don !

O beshimi

Pin It on Pinterest